Playful city

parcours ludique urbain

création d’un parcours ludique sur l’ensemble du campus universitaire
création de 10 jeux adaptés aux champs d’expérimentation d'une étude scientifique

« Comment mesurer l’impact des interventions urbaines sur le stress et l’inactivité physique ? Nos résultats montrent que les publics sont moins stressés et vivent des expériences plus fortes et plus positives dans un environnement urbain ayant bénéficié d’interventions dessinées. »
Adamantia Batistatou, chercheuse en sciences cognitives

mission création d’un parcours ludique sur l’ensemble du campus universitaire. création de 10 jeux et d’une signalétique d’accompagnement adaptés aux champs d’expérimentation de l’étude scientifique Playful city

coordination La Condition publique
game design Adamantia Batistatou

commanditaire université de Lille
lieu campus scientifique de l’université de Lille, Villeneuve d’Ascq (59)
date 2019
superficie jeu allant de 4m2 à 300m2
budget de réalisation 13 500 € HT
réalisation Amélie Lebleu avec les équipes de La Condition publique

Playful city est un projet de l’université de Lille et de la Métropole européenne de Lille, mené par Yvonne Delevoye, chercheuse en psychologie cognitive, porté par le laboratoire SCAlab dans le cadre des POC de Lille Métropole 2020, Capitale mondiale du design.

Dans le cadre des études menées pour le sujet de recherche Playful City par Yvonne Delevoye et Adamantia Batistatou, chercheuses en psychologie cognitive, studio lebleu a conçu Playful City, un parcours urbain de 9 jeux et signalétique sur le campus de l’université de Lille 3 à Villeneuve-d’Ascq. Ce projet vise à mesurer l'impact du design et du jeu dans l'engagement des personnes à faire une activité sportive au sein d'un espace urbain. Il est mené dans le cadre des Proof Of Concept (POC) de Lille Métropole 2020, Capitale Mondiale du Design.
À même le sol, les passants et étudiants découvrent des jeux graphiques accessibles à tous, intrigant par leurs effets d’optique, surprenant par leur gamme colorée dans l’environnement minéral de l’université. L’esprit est saisi, le corps se met en mouvement. L’installation, conçue pour durer quelques mois, est réalisée avec une grande économie de moyens : peinture à impact environnemental maîtrisé, quelques pochoirs réutilisables, temps d’installation optimisé.